« Acheter responsable », a ajouté Pierre Pelouzet, « c’est aussi s’ouvrir vers le monde du handicap et faire travailler le secteur adapté »

« Vous brassez des milliards, utilisez-les correctement ! »
Publié le 12/02/2015 par Aude Guesnon
A l’occasion des Rencontres Décision Achats, Pierre Pelouzet a exhorté les acheteurs à prendre leurs responsabilités vis-à-vis des fournisseurs et à acheter responsable.
« En tant qu’acheteur, vous avez la responsabilité du fournisseur et si vous ne la prenez pas, c’est que vous faites mal votre boulot! ». Pierre Pelouzet, médiateur national des relations inter-entreprises, a profité, jeudi matin,
des Rencontres Décision Achats pour exhorter les acheteurs présents – et ils étaient nombreux – à veiller sur leurs fournisseurs. Et notamment au respect des délais de paiement. « Il manque 15 milliards d’euros dans les caisses
des PME et ce manque, dû aux retards de paiements, est à l’origine des 25% des faillites d’entreprises ». « Vous avez, entre vos mains, la vie et la mort des entreprises », a-t-il déclaré avec un brin d’emphase, certes, mais une immense
conviction. Le message a le mérite d’être fort. Et de bien mettre chacun devant ses responsabilités: « Quand on achète », a-t-il souligné, « on a une vraie responsabilité car on brasse des milliards. Vous avez le choix de les utilisez correctement, alors faites-le. »
Pierre Pelouzet est convaincu que les acheteurs sont des acteurs importants de la reprise, voire les acteurs de. « La reprise est entre vos mains », leur a-t-il déclaré.
Et de leur expliquer que c’est là tout l’intérêt et la valeur ajoutée du job: « Vous êtes à la croisée des chemins. Soit vous restez dans la caricature – et vous vous contentez de faire 5% d’économies sur chaque contrat, mais là, autant changer de métier – soit vous allez vers des achats responsables », a-t-il martelé. Dans l’assistance, nombreux sont ceux qui ont opiné du bonnet. Mais il prêchait là des convaincus, ou des presque convaincus. Les acheteurs qui l’écoutaient participaient à une journée organisée sous le thème de la relation fournisseurs et ses nouvelles frontières.
Pour acheter responsable, a souligné Pierre Pelouzet, les acheteurs ont un arsenal d’outils à disposition, dont la Charte « relations fournisseurs responsables » qui compte 540 signataires. « Beaucoup de chefs d’entreprise se sont reconnus dans les valeurs que portent cette Charte », a-t-il commenté, et la marche supérieure : le Label « relation fournisseurs responsables », déjà attribué à 26 entreprises. Les acheteurs ont aussi la possibilité d’adhérer au Pacte PME: « chaque million que vous dépensez, vous avez la possibilité de l’utiliser à travers le Pacte PME pour faire grandir des
petites entreprises ou des entreprises de taille intermédiaire ». Acheter responsable, a ajouté Pierre Pelouzet, « c’est aussi s’ouvrir vers le monde du handicap et faire travailler le secteur adapté. »
Pierre Pelouzet a, pour finir, appelé les acheteurs au dialogue: « une des grandes choses à faire est de recréer le dialogue. De recréer le contact; d’essayer de se parler pour aller vers une solution plutôt que vers le conflit. C’est tout cela qui nous fera passer de la défiance à la confiance ». Et si conflit il y a, les acheteurs peuvent recourir à la médiation pour éviter que la relation ne s’envenime : »Dans 8 cas sur 10, les entreprises qui nous saisissent repartent avec une solution ».